Skip to main content

Métriques d'engagement des applications mobiles : termes, tactiques et tendances à surveiller

Chat SDK v4 2x

Swift, Kotlin, and TypeScript SDKs

Avec plus de 99 000 applications Android et 36 000 applications iOS sortie chaque mois, la concurrence sur les app stores est rude. Si vous souhaitez sortir vainqueur, il est essentiel de comprendre ce que vos utilisateurs pensent de votre application.

Les métriques d'engagement avec les applications mobiles peuvent tout révéler. Ces mesures permettent de quantifier chaque type d'interaction tout au long du parcours utilisateur, depuis les téléchargements d'applications jusqu'à la valeur à vie du client. 

Les données que vous collectez peuvent guider votre feuille de route de développement d'applications, vous aider à décider quels produits lancer et même inspirer vos campagnes de marketing d'applications. À leur tour, ces choix éclairés devraient se répercuter sur vos résultats financiers.

Dans ce guide, nous allons examiner de plus près les métriques mobiles et expliquer comment utiliser les données que vous collectez dans le processus de prise de décision.

Qu'est-ce que l'engagement des applications ?

L'engagement avec l'application fait référence à la manière dont les utilisateurs interagissent avec votre application. Plus précisément, il s’agit du temps qu’ils passent à utiliser l’application et de la manière dont ils interagissent avec les fonctionnalités.

L'engagement avec l'application est crucial pour évaluer le succès de votre produit, car des taux d'engagement élevés montrent que les utilisateurs trouvent de la valeur dans l'application et sont susceptibles de continuer à l'utiliser.

L'engagement joue également un rôle crucial dans la croissance de toute application. Les utilisateurs très engagés sont plus susceptibles d'effectuer des achats intégrés et plus susceptibles de recommander votre application à leurs amis, ce qui entraîne une croissance organique et une augmentation de l'acquisition d'utilisateurs.

Comment mesurer l'engagement des applications ?

Il n’est pas vraiment possible de quantifier l’engagement d’une application en un seul chiffre. Des utilisateurs actifs quotidiens à la durée moyenne des sessions d’application, chaque mesure met en lumière un aspect différent de l’engagement des utilisateurs. C'est pourquoi vous avez besoin d'un mix afin de dresser un tableau complet de la façon dont les utilisateurs perçoivent votre application.

Bien que les métriques elles-mêmes puissent être de nature très différente, leur objectif principal reste le même : permettre aux développeurs de prendre de meilleures décisions en matière de convivialité et d'expérience utilisateur

Mobile engagement scorecard mobile content offer background

How does your mobile engagement score stack up?

12 métriques d'applications mobiles pour mesurer l'engagement

Que vous lanciez tout juste votre première application ou que vous essayiez de tirer parti de vos succès antérieurs, les mesures suivantes concernant l'engagement des utilisateurs devraient vous aider à mieux comprendre globalement votre entreprise.

1. Taux de rétention des utilisateurs

Le Taux de rétention, également appelé stickiness, mesure le nombre de nouveaux utilisateurs qui continuent d'utiliser votre application. après une période de temps déterminée.

C'est un KPI très important, car il montre combien de personnes aiment réellement votre produit suffisamment pour y rester. Plus votre taux de fidélisation est élevé, plus vous êtes susceptible de convertir de personnes en clients.

Cette mesure est calculée sous forme de pourcentage, avec des jalons généralement fixés à un jour, une semaine et 30 jours. La formule ressemble à ceci :

Utilisateurs actifs pendant la période ÷ Installations en début de période

Par exemple, si vous commencez un mois avec 5 000 installations et que vous avez 1 000 utilisateurs actifs à la fin du mois, votre taux de rétention serait de 20 %.

2. Désabonnement des utilisateurs

L'inverse de la rétention est attrition. Cette métrique mesure le nombre d'utilisateurs qui quittent votre application ou passent d'un abonnement payant à un abonnement payant pendant une période de temps spécifique.

Le taux de désabonnement est calculé comme le rapport entre le nombre d'utilisateurs désabonnés et le nombre total d'utilisateurs pour votre application :

Nombre total d'utilisateurs au début de la période – Utilisateurs à la fin de la période

Il est tout à fait normal que les utilisateurs s'affaiblissent au fil du temps. Mais un taux de désabonnement anormalement élevé peut être le signe d'un problème avec votre application, tel qu'une mauvaise expérience utilisateur, un manque d'outils d'intégration, une fonctionnalité incomplète ou une mauvaise performances de l'application.

Il est essentiel de garder un œil sur votre taux de désabonnement, surtout si vous apportez des modifications aux fonctionnalités de votre application.

3. Utilisateurs actifs (DAU et MAU)

Utilisateurs actifs quotidiens (DAU) et utilisateurs actifs mensuels (MAU) sont deux mesures liées qui fournissent un excellent indicateur du degré d'engagement réel de votre application.

Au-delà du suivi du nombre d'utilisateurs qui ont installé votre application sur leur appareil, le nombre d'utilisateurs actifs vous montre combien de personnes ouvrent et interagissent régulièrement avec votre application.

Il existe de nombreuses intégrations sur le marché qui peuvent vous aider à mesurer votre nombre d'utilisateurs actifs, la plus populaire d'entre elles étant Google Analytics.

Vous pouvez également suivre le nombre de personnes qui utilisent quotidiennement des fonctionnalités spécifiques ; par exemple, Sendbird vous permet de compter le nombre de personnes qui utilisent la messagerie intégrée à l'application.

4. Durée moyenne des sessions

La durée pendant laquelle un utilisateur moyen consulte et interagit en continu avec votre application au cours d'un seul événement correspond à votre durée moyenne de session.

Pour calculer cette métrique, recherchez le temps moyen entre l'ouverture et la fermeture de l'application par les utilisateurs, ou le temps entre la première et la dernière action entreprise par un utilisateur dans l'application.

Une durée moyenne de session élevée indique qu'une fois qu'un utilisateur ouvre votre application, il trouve des raisons de continuer à interagir. D’un autre côté, les sessions très courtes suggèrent qu’ils jettent seulement un rapide coup d’œil avant d’aller ailleurs.

Si vous souhaitez que les utilisateurs deviennent des clients payants, vous devez vous efforcer de fournir suffisamment de contenu pour maintenir leur intérêt. L'ajout de fonctionnalités sociales peut être une victoire facile ici.

5. Fréquence des séances

En plus de mesurer le temps passé par session, vous devez également suivre la fréquence à laquelle les utilisateurs actifs accèdent à votre application.

Pour connaître la fréquence de vos sessions, calculez le nombre moyen de sessions par utilisateur sur une période donnée, par exemple une semaine ou un mois.

Il s’agit d’une mesure utile pour comprendre la valeur que les utilisateurs tirent de votre produit. Même si la durée moyenne de votre session est élevée, vous souhaiterez peut-être trouver de nouvelles façons d'impliquer les utilisateurs s'ils ne s'enregistrent qu'une fois par mois.

6. Intervalle de session

Une mesure d'engagement étroitement liée à l'application est l'intervalle moyen de session. Il s'agit du temps moyen entre deux sessions consécutives pour un utilisateur donné.

Cette métrique offre une vue plus nuancée que la fréquence. Quelqu'un pourrait ouvrir votre application 50 fois en une journée, puis l'abandonner pour les jours restants du mois.

Ces données suggèrent que l'engagement de votre application est vraiment bon sur de courtes périodes, mais les gens n'ont aucune raison de visiter l'application la plupart du temps. En revanche, un intervalle de session court montre que les utilisateurs tirent constamment profit de votre application, même s’ils ne l’ouvrent que pendant une courte période.

7. Taux de conversion

Votre Taux de conversion correspond généralement au pourcentage d'utilisateurs qui se transforment en clients payants.

Nombre de clients payants ÷ Nombre total d'utilisateurs

Cependant, ce terme peut avoir différentes connotations, selon la nature de votre application et le type d’entreprise que vous dirigez.

Par exemple, une application de commerce électronique enregistrera probablement une nouvelle conversion à chaque fois que quelqu'un achète un produit. Pendant ce temps, un service par abonnement ne peut enregistrer une nouvelle conversion que lorsque quelqu'un passe à un forfait payant via un achat intégré.

Le taux de conversion est l'un des moyens les plus concrets de mesurer l'engagement avec une application, et il a l'impact le plus direct sur votre objectifs commerciaux. À moins que les utilisateurs de votre application ne génèrent des conversions significatives, vous aurez du mal à justifier le coût de l'investissement dans votre application mobile.

Ebook Engage Mobile content offer background

Elevate in-app engagement eBook

8. Taux de sortie

Jusqu’à présent, nous avons principalement examiné les principaux chiffres d’engagement avec les applications. Mais parfois, vous devez approfondir un peu le comportement des utilisateurs pour comprendre les tendances de votre entreprise.

Par exemple : combien de personnes ouvrent votre application puis la quittent avant de faire quoi que ce soit de significatif ? C'est ce que peut révéler la métrique du taux de sortie (ou taux de rebond). Cela peut être calculé comme ceci :

Visites sur un écran ÷ Total des sorties de cet écran

Un taux de sortie élevé est évidemment à éviter, et cette analyse peut vous aider à identifier les endroits où les utilisateurs s'ennuient et abandonnent votre application.

9. Écrans les plus visités/actifs

D'un autre côté, il est bon de savoir ce qui maintient l'intérêt de vos utilisateurs. C'est là que la statistique les plus visités s'avère utile.

Dans certains cas, la popularité de certains écrans sera facile à expliquer. Par exemple, les utilisateurs d'une application de réseau social sont toujours susceptibles de passer un temps décent sur le flux principal.

D'autres écrans peuvent voir beaucoup d'actions pour des raisons moins souhaitables. Si votre section d'assistance enregistre beaucoup de trafic, cela suggère fortement que vos utilisateurs sont un peu confus par votre UI.

10. Désinstallations quotidiennes

Bien que la baisse de l'engagement des utilisateurs soit un sujet de préoccupation, il existe des moyens de les impliquer, à condition que votre application soit toujours installée. C'est pourquoi il est conseillé de garder un œil sur les désinstallations quotidiennes.

Souvent, les gens ne suppriment une application de leur téléphone que s'ils ont besoin d'espace de stockage ou si cela les ennuie activement. C'est pourquoi il est conseillé de surveiller les désinstallations liées aux campagnes intégrées aux applications.

Si vous constatez un pic dans un court laps de temps, cela vaut peut-être la peine de le freiner pendant un moment.

11. Revenu moyen par utilisateur (ARPU)

L'engagement ne concerne pas seulement les écrans que vos utilisateurs regardent et le temps qu'ils passent dans votre application, il s'agit également des ventes que vous réalisez.

Le Revenu moyen par utilisateur (ARPU) fournit un aperçu simple du montant approximatif que vos clients dépensent dans votre application :

Revenu total ÷ Nombre d'utilisateurs actifs sur une période donnée

L'ARPU vous aide à évaluer la durabilité de votre modèle économique et à comprendre si vous utilisez réellement une application rentable.

Si vous souhaitez aller plus loin, revenu moyen par utilisateur payant (ARPPU) vous aide à comprendre ce que vous gagnez avec votre prime. utilisateurs :

Revenu total ÷ Nombre d'utilisateurs payants

Il s’agit d’une distinction importante, car vous pourriez avoir des millions d’utilisateurs actifs qui ne sont pas réellement des clients. En affinant vos données, il devient plus facile de voir si votre tarification est appropriée et si vous disposez d'une plus grande marge de croissance.

12. Valeur moyenne des commandes (AOV)

Particulièrement révélateur pour les applications de commerce électronique, la valeur moyenne des commandes (AOV) examine combien les clients payants dépensent en moyenne en une seule transaction. :

Revenu total ÷ Total des achats intégrés

Évidemment, vous visez à ce que ce chiffre soit le plus élevé possible. Surveillez cette métrique qui change à mesure que vous ajoutez des ventes incitatives et commencez à optimiser votre processus de paiement.

Points de référence pour l'engagement des applications

Savoir quelles mesures clés de l’application suivre est un bon point de départ pour réussir. Mais comment savoir si vous restez à la hauteur de la concurrence ?

Heureusement, nous disposons de nombreux points de référence intéressants en matière d'engagement avec les applications.

Il convient de noter que les références pour certaines mesures varient énormément, en fonction de votre type de produit et de votre client cible.

Par exemple, une application par abonnement qui offre des informations financières pour 100 $/mois aura un faible taux de conversion, mais un ARPPU élevé.

De même, certaines applications sont plus susceptibles d'être ouvertes tous les jours (par exemple, social et messagerie) que d'autres (par exemple, livraison de nourriture).

Plus de mesures clés pour les applications mobiles

Mettre en place des métriques d’utilisation des applications est clairement une bonne idée. Mais lorsqu’il s’agit d’analyse d’applications, vous ne devriez pas vous arrêter là.

Voici quelques autres indicateurs de performance qui méritent votre attention :

  • Acquisition client – Coût par acquisition (CPA) ou coût d'acquisition client (CAC) est un métrique pour déterminer combien vous dépensez pour attirer de nouveaux utilisateurs payants. Le coût par installation est une autre mesure utile ici.

  • Valeur à vie (LTV) – Cette mesure avancée combine les revenus par utilisateur, le taux de désabonnement et la fidélisation pour vous donner une idée de la valeur de chaque utilisateur pour votre entreprise.

  • Mesures de performances de l'application : si vous souhaitez vraiment impressionner les nouveaux utilisateurs, il est essentiel de créer une application performante.

  • Mesures d'engagement client : l'engagement ne s'arrête pas nécessairement lorsque quelqu'un quitte votre application. Si vous disposez d'autres points de contact, cela vaut la peine d'examiner vos données d'engagement client dans leur ensemble.

  • Satisfaction clientNet Promoter Score (NPS) est une mesure qui peut vous aider à suivre la l'humeur de vos utilisateurs au fil du temps.

Comment augmenter le taux d'engagement de votre application

Si vous souhaitez améliorer l'engagement global de votre application, ajouter un aspect social à votre application est une décision judicieuse.

Les fonctionnalités de Communauté et de messagerie donnent aux utilisateurs une raison de reprendre les conversations, et les notifications sont régulières. rappels. Vous pouvez également utiliser la messagerie pour fournir une meilleure assistance dans l'application, ce qui signifie que moins d'utilisateurs désinstalleront votre application par frustration.

Sendbird facilite grandement l'intégration de ces fonctionnalités dans votre application existante ou la création d'une nouvelle communauté à partir de zéro. Tu veux essayer? Parlez à notre équipe commerciale dès aujourd'hui pour une démo gratuite !

Ebook Grow Mobile content offer background

Take customer relationships to the next level.

Ready for the next level?